Exploration vidéographique

Des boucles et des superpositions : « Küß mich … » (1996)

La pellicule et le format vidéo furent longtemps mes médiums de recherche privilégiés. Mon travail vidéographique oscille volontairement entre univers formellement étranges et images anecdotiques, il plonge le spectateur dans des histoires sans scénarios qu’ils peuvent s’approprier selon le contexte. Généralement courts, souvent présentés comme des boucles sans fins, ces films se regardent dans des installations ou des écrans spécialement conçus pour eux. Très friand de l’univers de cinéastes aussi différent·e·s que Chantal Akerman, Derek Jarman ou plus sur le tard les Frères Quay, j’ai travaillé très tôt sur des technologies argentiques (Super 8), ou analogiques (VHS), mêlant les techniques de superpositions, de prises de sons décalées, de dessins animés (ou non), de gifs animés ou stopmotion que j’ai perpétué en abordant le travail de prise de vues et de montage numérique, tout en associant tous ces types de supports.

-o-
– Explorations passées… –

Des boucles et du son « Gegen den Strom » (1999)

-o-
– Images animées d’aujourd’hui… –

« No Show » – travail sans fin

No Show est une suite de vidéos prévue pour un dispositif dont les scénarios graphiques et temporels exposent le public qui les regarde à une « pression anxiogène », ou à l’inverse à un « vide d’intérêt ».
Cette pression / non pression questionne la place de l’image dans l’effondrement qui nous accompagne. Un travail vidéographique qui traite du scénario de ce dernier dans nos sociétés des marchés financiers omnipotents, de l’image monoforme et de la civilisation thermo-fossile.
Cette série commencée en 2006 se décline donc formellement dans une suite de boucles vidéos pour installations. Elle se lit comme un journal hétérogène qui témoigne des époques et des moments qu’il traverse.

Des extraits…

Copie d'écran de la vidéo de Philippe Pitet - No Show #2 - 2007

No Show #2 (2007)

Copie d'écran de la vidéo de Philippe Pitet - No Show #5 - 2011

No Show #5 (2011)

Copie d'écran de la vidéo de Philippe Pitet - No Show #8 - 2018

No Show #8 (2018)

Copie d'écran de la vidéo de Philippe Pitet - No Show #10 - 2018

No Show #10 (2018)

« Les Tutos » – vidéographies bricologues

En septembre 2017, tout au long d’une résidence de création à l’Atelier TA, des idées aussi poétiques que fragiles ont vu le jour. Elles ont donné lieu à une suite de tutoriels qui interrogent, avec beaucoup d’humour, ces processus sérendipiens propres à une pratique bricologique.
J’ai capté, monté et réalisé ces vidéos produites par l’Atelier TA, avec la complicité des artistes en résidence, ces objets anonymes d’une minute environ ont été présentés dans une installation « Banc Cales » tout au long de l’exposition de la première édition de Bricodrama – Biennale Arts Visuels, Lieux d’artistes en Occitanie (oct. 2017).

Installation Banc Cales de Philippe Pitet et Antoine Meyer - Bricodrama 2017 à Toulouse

Installation « Le Banc Cales » dans le cadre de Bricodrama 2017 – Toulouse

« Les Tutos on ne les trouve pas qu’à Casto ! »

-o-
– Vers le futur… –

« Rituels » – travail en cours

Travail vidéographique en cours, une collaboration avec ma compagne Thérèse Pitte – Photographe Plasticienne –, travail qui a débuté en octobre 2019 et qui devrait voir son terme fin 2021 début 2022.
Ce travail interroge les relations que nous entretenons avec ces territoires qui sont sur cette frontière ténue séparant les espaces domestiqués de ces espaces sauvages que l’humain ne peut maitriser. Espaces qui ne peuvent s’apprivoiser autrement qu’en s’en remettant des réflexes de survie et/ou de superstitions nous ramenant inexorablement à notre animalité pensante.

Copie d'écran extrait du travail vidéographique de Philippe Pitet en compagnie de Thérèse Pitte - Rituels 2020

HAUT DE PAGE – TOP OF THE PAGE