À mon sujet | About me

– Philippe Pitet –
Plasticien, scénographe – Visual artist, scenographer
Chargé de production – Production manager
Né le 01/02/1962 – vit et travaille à Toulouse (@Atelier TA),
Briatexte (81) & Die (26) – France
Born Feb. 1, 1962 – lives and works Toulouse (@Atelier TA),
Briatexte (81) & Die (26) – France

Philippe Pitet - Visual Artist, Scenographer - Artiste plasticien, scénographe

Crédit photo Thérèse Pitte


– Biographie –

Après avoir étudié dans plusieurs écoles d’art en Europe et en Afrique, issu du monde de la bande-dessinée et du mouvement punk, dans les années ’80 j’ai exploré les champs du dessin, de la peinture, du pochoir et des espaces urbains, m’inscrivant dans la ligne de la « Figuration Libre » ou du « Bad Painting » au sein de la Coalition Éphémère, du collectif MDDCR, puis avec le BAO Comix Group.
Entre 1984 et 1987, j’ai co-créé, puis co-animé, un espace d’arts visuels et contemporains : « La Nouvelle Galerie Atomium », installé au cœur du mythique magasin de musiques indépendantes « l’Atomium » de Toulouse.
Dès le début des années ’90 je m’oriente vers des structures complexes d’installations sur plusieurs médias : peintures, constructions, éclairages, photos, vidéos, textes,… (Chromtraüme Kollectiv).
Parallèlement je travaille les formes numériques et la création vidéo dans le temps réel et ses distorsions.
Ces créations vidéo m’ont amené à travailler sur des performances mêlant le réel, l’image et le son dans le cadre de collaborations diverses (avec Collectif Carmen Blaix par exemple).
Mon travail de plasticien pose depuis longtemps la question de l’intrusion des pratiques numériques contemporaines, tout en s’y appuyant pour travailler images et sons (bricologie de l’art et numérique). Mais au-delà, ce travail interroge la mémoire et ses perceptions, de la mémoire individuelle à la mémoire collective.
Je n’ai pas abandonné pour autant la pratique du dessin, de la photographie, ou de la vidéo.
Depuis plusieurs années, Thérèse Pitte – ma compagne – et moi travaillons en étroite collaboration. Ensemble comme individuellement, nous explorons et questionnons ces paradigmes qui constituent notre environnement, dans ces cartes mentales qui cartographient les espaces entre le domestique et le sauvage que ce dernier soit ressenti ou imaginé.
Je suis membre du Comité de rédaction de la revue d’art contemporain Multiprise.
Je travaille à travers plusieurs structures et organismes à l’accompagnement de projets culturel et artistiques professionnels. J’y enseigne notamment la diffusion et la médiation artistique à travers les technologies de l’information.
Depuis janvier 2015 je suis résident permanent de l’Atelier TA (dont j’en ai été président pendant 5 ans).
Dès avril 2015 j’ai activement collaboré à plusieurs projets menés par la Compagnie Zart (compagnie de théâtre contemporain). En particulier, tout au long des années 2016 et 2017, jusqu’au début 2018, avec le travail d’enquête performative : « Fassbinder – Work In Progress ».
Depuis septembre 2017 membre du collectif « CrowdHackers », pour développer une recherche sensible et transdiciplinaire entre-autres autour de l’œuvre de Charles Bukowski.
Depuis août 2014, je reçois le soutien de l’Association Combustible pour l’ensemble de mes productions.
En 2016 j’ai co-créé la Biennale « Bricodrama » avec l’artiste Stéphane Castet, alors membre fondateur du Collectif IPN à Toulouse, puis rejoints par Manuel Pomar, directeur artistique de Lieu-Commun et Joël Lecussan, coordinateur de Mix-art Myrys. Deux éditions, en 2017 et 2019, ont eu lieu dans divers endroits de la région Occitanie, mais principalement à Toulouse.
Fin 2018 j’ai rejoint le groupe « Imagerie de combat ».
En 2020, avec l’artiste Thérèse Pitte – ma compagne -, nous avons entamé un processus de recherche plastique convergeant sur un long terme et qui questionne la représentation des éléments de notre environnement intime avec des séries photographiques qui dialoguent dans ces paradigmes intérieurs.
• Pour mémoire et à côté des mes recherches plastiques :
J’ai réalisé, coordonné et mis en onde des projets de radios performatives comme « Love Me Tender… », la « Radio buissonnière » du festival Toulouse d’été, « La bretelle qui clique », ou moins récemment la « Radio du bout de la nuit » pour le Printemps de Septembre à Toulouse.
J’ai longtemps animé et produit des émissions de radio sur les arts visuels, et j’ai développé au sein de la Radio FMR – dont je suis un des membres historiques et ancien co-administrateur – les Ateliers de créations radiophoniques FMR ainsi que « l’Onde Miroir » webradio expérimentale pour une « nouvelle écriture radiophonique ».

– Biography –

After studying in different art schools in Europe and in Africa, coming from the world of comics in the 80s, I explored the universes of drawing, painting, stencil painting and urban spaces. Within the « Coalition Éphémère » or MDDCR Group, and then after with the « BAO Comix Group », my works was enrolled in the style of the « Figuration Libre » or the « Bad Painting ».
Between 1984 and 1987, I co-created and co-facilitated a space of contemporary and visual art « La Nouvelle Galerie Atomium » in the heart of the famous independent music store in Toulouse: « l’Atomium ».
By the early 90s my art works moved into more complex structures of installations, on several media: paintings, structures, lighting, photos, videos, text, … (Chromtraüme Kollectiv).
In the same time, I began to work the digital forms and creating video in real time and its distortions.
These video creations have led me to work on performances combining the real, the picture and sound as part of collaborations (e.g. with Collectif Carmen Blaix).
My work as a visual artist has long raised the question of the intrusion of contemporary digital practices, while relying on them to work on images and sounds (bricology of art and digital). But beyond that, this work questions memory and its perceptions, from individual memory to collective memory.
However, I have not given up the practice of drawing, photography, or video.
For several years, I have been working closely with my life partner Thérèse Pitte.
Together and individually, we explore and question these paradigms that constitute our environment, in these mental maps that are mapping the spaces between the domestic and the wild, whether the latter is felt or imagined.
I write within the contemporary art magazine : Multiprise.
Within several structures and organisations, I support and accompany professional cultural and artistic projects. I particularly teach dissemination and artistic mediation through information technologies.
Since January 2015 I am a permanent resident of Atelier TA (I was chairman for 5 years).
Starting in April 2015 I have been actively collaborating within some projects led by Compagnie Zart (a contemporary theater company). Specially throughout the years 2016 and 2017, until early 2018
, with the performative investigation work: « Fassbinder – Work In Progress ».
Since September 2017 member of the art collective « CrowdHackers », for a transdiciplinary art research about the work of Charles Bukowski.
Since Aug. 2014, I get support from Association Combustible for all my artistic production.

In 2016 I co-created the Biennial « Bricodrama » with the artist Stéphane Castet, in this time a founding member of the IPN Collective in Toulouse, then joined by Manuel Pomar, artistic director of Lieu-Commun and Joël Lecussan, coordinator of Mix-art Myrys. Two editions, in 2017 and 2019, took place in various locations in the Occitanie region, but mainly in Toulouse.
At the end of 2018 in joined the artists’ group « Imagerie de combat ».
In 2020, with my life partner: Thérèse Pitte -Artist, I began a long-term, plastic research process that questions the representation of the elements of our intimate environment with photographic series that dialogue in these inner paradigms.

• For the record, and beside my researchs in plastic art:
I produced, I coordinated and I hosted performative radio show projects as « Love Me Tender… », « La Radio Buissonnière » of the « Toulouse d’été » festival, « La bretelle qui clique », or less recently « La Radio du Bout de la Nuit » for the « Printemps de Septembre » in Toulouse.
I produced and hosted for a long time radio show about contemporary and visual arts. I developed within Radio FMR (I’m one of the historic members and former co-administrators of this radio station) « les Ateliers de créations radiophoniques FMR », as well as for the Webradio: « l’Onde Miroir », an experimental for a « new radio writing style ».


Voir mes actions artistiques depuis janvier 2010
See my artistic activities from Jan. 2010


Avant 2010 – Before 2010

· Juillet 2007- Août 2010 travaille sur les installations vidéographiques au sein du collectif – July 2007 – August 2010 works on the videographic installations within the artists group: CARMEN BLAIX Performing Arts
· Créations sonores et réalisation de la « Radio du Bout de la Nuit » – creating sound and realization of the « Radio du Bout de la Nuit »Printemps de Septembre//Soirées Nomades – Fondation Cartier @ Toulouse 09&10.2009

Il faut noter qu’entre 1998 et 2003 j’avais quitté pratiquement mais temporairement le monde de l’art et de la création, préférant explorer avec peu de succès d’autres aspects de la vie professionnelle. Ma pratique durant cette période fut mise fortement en retrait, voire en dilettante.
It should be noted that between 1998 and 2003 I had left the world of art and creation practically but temporarily, preferring to explore other aspects of professional life with great difficulty. My practice during this period was put on hold (as a non professional).


· Exposition personnelle – Personal exhibition « Cremadura » @ Block IV / Paris – 02.2003
· Expositions virtuelles / BD animées à suivre [www.radio-fmr.net] @ Toulouse-Monde – de 1998 à 2003
virtual exhibitions / Animated comix to follow [www.radio-fmr.net] @ Toulouse-World – from 1998 to 2003
· Installations – installations « Un amas de corps » @ « Une Exposition Chez Moi » / Toulouse – 06.1998
· Installation – installation « Dels pès e de las mans » @ Wildhaus Trauerhalle / Düsseldorf (Hilden) – 09.1997
· Installations – Installations « Sortie de carton » @ « Kunstausstellung in einer Wohnung » / Düsseldorf – 05.1997
· Exposition personnelle – Personal exhibition « Desbolonatje e quilhada d’escrovas (Déboulonnage et levée d’écrous) » @ Lycée Jean Moulin / Beziers – 07.1991
· Co-fondateur activiste au sein de la B.A.O Comix Group – Co-founder and activist within the B.A.O Comix Group – Fresques et histoires murales / expositions / action painting @ Toulouse de 1989 à 1994 – Frescos and wall stories / exhibitions / action painting @ Toulouse from 1989 to 1994
· Exposition personnelle – Personal exhibition « J’ai mis le bar trop hot ! » @ Salle FMR / Toulouse 09.1989
· Exposition – Exhibition « Les Irradiés de Tchernobyl – The Chernobyl’s irradiated » @ NGA / Toulouse 12.1986
· Créations visuelles et sonores sur supports électroniques // diffusions via les lignes téléphoniques et le Minitel® dans le cadre de l’Agence Mystère/Agence Images – Visual and audio creations on electronic media // broadcast through phone’s lines and Minitel® within Agence Mystère/Agence Images experience @ Toulouse-Paris – 1984-199
· Participe à la « Coalition Éphémère », le Collectif MDDCR (groupe d’actions artistiques transmédias) puis les « Nouvelles Galeries Atomium » – Join the « Coalition Éphémère », MDDCR – collective of transmedia artists -, then after the « Nouvelles Galeries Atomium » – Attentats graphiques tout support sur fond musical / diverses expositions collectives / performances / multimédia – Graphic attacks all surfaces with music / any other collectives exhibitions/ performances / electronic medias @ Toulouse-Nîmes-Abidjan-Nice-Nancy-Montpellier-Barcelona-Paris-Bordeaux – 1982-1987
· Premières émissions de créations d’objets radiophoniques sur Radio FMR @ Toulouse – 01.1982 – First creatives radioshows and sound objects on Radio FMR @ Toulouse – 01.1982
· Sous le nom Syfilitiks – under the name Syfilitiks – musiques et bruits / graffitis urbains / publications parallèles / bandes dessinées – noises and musics / urban graffitis / parallels publications / comix @ Bordeaux-Paris-Toulouse-Liège – 1978-1983

Intervention Beaux-Arts de Toulouse 2009
Philippe Pitet Plasticien Travaillant sur le terrain le long de la Meyrosse dans le cadre de son labeur "Aiga - La cartographie sensible de l'eau" - Photo de Thérèse Pitte
Dessin de carnets « Aiga – La cartographie sensible de l’eau » dans la Drôme. Crédit photo Thérèse Pitte – 2021
HAUT DE PAGE – TOP OF THE PAGE