« Ne va jamais à Navatar »

5 juin 2020 § Poster un commentaire

Bandeau Chamanie Navatar Philippe Pitet Thérèse Pitte

Ne va jamais à Navatar est mon « point de vue » d’un travail bicéphale qui se développe avec Thérèse Pitte ma compagne

« “Tous ces arbres sont-ils des pommiers ? demanda-t-elle d’une voix hachée.
– Non, chérie, certains d’entre eux sont remplis d’anges, d’autres pleins d’amandes sucrées, mais la lumière du soir est terriblement trompeuse.“ »
Katherine Mansfield, Quelque chose d’enfantin mais de très ordinaire

En 2017, partenaires dans la vie comme à la scène, ainsi que le dit la formule consacrée, nous nous lançons dans un travail de recherches plastiques à long terme autour de la question de l’intime et du paysage réduit à son territoire immédiat.

Après quelques heures d’hébétude le 12 mars 2020 suite à l’annonce du confinement dû à la crise sanitaire liée au Covid19, les esprits créatifs se sont échauffés et ont vu dans cette période d’emprisonnement provisoire une aubaine pour un temps suspendu pendant lequel ils pourraient faire tous les projets que la vie courante les empêchait de réaliser. Cependant, très rapidement, au bout de quelques jours, le confinement parut beaucoup moins idyllique qu’imaginé.

Enfermés dans notre appartement avec les enfants, les 65 mètres carrés ne se transformèrent pas en atelier de création permanente. Il fallut apprendre à vivre tous ensemble H24 et il fut flagrant que notre créativité se tarissait au fur et à mesure que nos relations sociales devenaient un lointain souvenir. La vie numérique s’installa au centre du foyer : appels et apéro en visio, navigation effrénée sur les réseaux dits sociaux à observer les posts de nos amis artistes et suivre l’actualité du virus avec plus ou moins d’inquiétude. Cette invasion de la réalité virtuelle devint à la fois inévitable et angoissante avec l’impression que nos êtres, à force, se désincarneraient en avatars numériques et que ces derniers finiraient par nous remplacer dans un « faux monde ».
Il semblait même que dans les têtes des plus réfractaires fleurissait l’idée que l’avènement d’un paradigme numérique constructif était arrivé.

Bienvenue en Chamanie - Ne va pas à Navatar - E: X - S: Y - de Thérèse Pitte et Philippe Pitet

1e présentation au Salon Reçoit du 22 mai 2020

De ce constat est né « Ne va jamais à Navatar » ! L’endroit maudit d’un monde où l’on ne serait plus que l’hologramme de nous même. Mais il fallait un pendant à Navatar et ce fut « Bienvenue en Chamanie ». Le dialogue entre nous deux se créa, il n’y avait plus qu‘à observer notre environnement quotidien pour faire surgir des images. Les saisons Y épisodes X étaient nées et allaient nous offrir un espace de travail en résonnance.
La maison et notre quartier devinrent notre seul terrain d’action et le seul matériau qui vint nourrir nos esprits.
Navatar se focalisait sur les objets hétéroclites dispersés, épars, dans l’appartement quand Chamanie regardait les petits évènements insignifiants de la journée par lesquels émergeait encore la poésie du monde. A une figurine abandonnée sur une étagère répondait une goutte d’eau ou un geste emplit d’humanité.
La prise de vue était faite au Smartphone et les 25 duos d’images furent postés pendant les 25 derniers jours sur les réseaux sociaux avec les hastags #containment #boredom #picture. Il s’agissait de travailler dans une immédiateté du regard et de mettre en exergue cet écœurement de l’espace virtuel qui était devenu notre seule fenêtre sur le monde.

Ne va jamais à Navatar - Bienvenue en Chamanie, exposition à l’Été Photographique de Lectoure édition 2020 « Circuit court », avec Thérèse Pitte

Ne va jamais à Navatar – Bienvenue en Chamanie | Thérèse Pitte et Philippe Pitet à l’Été Photographique de Lectoure jul-sep 2020

Visuel du projet Ne va jamais à Navatar et Bienvenue en Chamanie de Thérèse Pitte et Philippe Pitet

« Ne va jamais à Navatar -•- Bienvenue en Chamanie »

Le confinement a pris fin et la Saison Y+1 – Episode X vient de démarrer : le Hastag #boredom est désormais devenu #freedom

Thérèse Pitte & Philippe Pitet

N.B. English version will come as soon as possible

Retour vers les travaux photo – Back to photographic work
HAUT DE PAGE – TOP OF THE PAGE

Tagué :

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement « Ne va jamais à Navatar » à Philippe Pitet.

Méta